Portail officiel de l'Organisation de la MicroFrancophonie
Dernière mise à jour : 28 octobre 2017


Bookmark and Share

 

 

OMF
L'organisation intermicronationale dédiée aux micronations francophones




 



 

Actualités


28.10.2017____#AssembléeGénérale #NouveauMembre #SGA
Du 20 au 27 octobre, les nations membres de l’Organisation de la MicroFrancophonie se sont réunies en Assemblée générale : l’ordre du jour était chargé, quatre points étant soumis au vote. À noter, si l’OMF compte 13 membres, l’un d’entre eux n’a malheureusement pas pu participer à cette Assemblée générale, durant laquelle les votes ont été décomptés sur 12 suffrages exprimés.
Le premier point concernait l’entrée dans l’organisation d’un nouveau Membre, approuvée avec 7 voix pour et 5 abstentions. C’est ainsi que la Juclandie devient le 14e membre de l’Organisation. Jusqu’à tout récemment monarchie parlementaire, et désormais République constitutionnelle à démocratie directe, cet Etat enclavé en Roumanie a approuvé le français comme langue officielle en août 2017 et satisfait à l’ensemble des critères définis dans la Charte (article 61).
L’Assemblée générale s’est ensuite prononcée sur une modification de l’article 56 de la Charte qui requérait la majorité des 2/3 : il s’agissait de porter à 2 ans le mandat des Secrétaires-généraux adjoints, soit la même durée que le mandat du Secrétaire-général, pour apporter une meilleure cohérence à leur action collective. Ce point a été adopté avec 11 voix pour et 1 voix contre.
Enfin, suite aux récentes démissions de deux Secrétaires-généraux adjoints, SAR Niels de Flandrensis et SE Olivier de Constance, désireux de recentrer sur leurs actions au sein de leurs micronations respectives, deux postes étaient à pourvoir. A l’issue du vote, M. Yannick Beuvelet, titulaire de la double-nationalité austrasienne et aigues-mortaise, a été élu SGA à la Culture et au développement de la francophonie avec 8 voix pour et 4 abstentions. SE Dominic Desaintes, ministre-président de la République de Saint-Castin, a été confirmé à l’unanimité dans les fonctions de SGA à l’Environnement, qu’il ajoute donc aux missions dont il a la charge à la Conception des Moyens de communication.
« Menée avec sérieux et sérénité, cette Assemblée générale a été le reflet de l’esprit constructif qu’incarne dans la communauté micronationale l’OMF », a conclu SMI Olivier d’Angyalistan en remerciant l’ensemble des participants.

 



25.09.2017____#AuRevoir
La Principauté maritime de l'Atlantide a fait part de son souhait de quitter l'organisation. L'OMF souhaite bon vent et du succès à ce partenaire qui avait adhéré en novembre 2016.

 



12.09.2017____#Conseil
S.A.R. Niels de Flandrensis a souhaité, pour des raisons personnelles quitter le poste de Secrétaire-général adjoint en charge de l'Environnement et du Développement durable pour lequel il jugeait, contre toute attente, ne pas pouvoir consacrer le temps suffisant : une décision empreinte d'humilité, d'intelligence, et d'un grand sens des valeurs qui l'honore. Ce cas de figure n'étant pas prévu par la Charte, le Conseil a voté pour l'attribution de ce porte-feuille à l'un des SGA en fonction, à savoir S.E. Dominic Desaintes, lui aussi fin connaisseur de ces questions.

 



17.07.2017____#NouveauMembre
Après approbation par l'Assemblée générale de la MicroFrancophonie, l'Empire aéricain vient de rejoindre l'Organisation. Fondé en 1987 à Montréal, et acteur majeur et reconnu du monde micronational, l'Empire aéricain s'est fixé pour objectf d' "exister pour faciliter l'évolution d'une société dans laquelle l'Empire lui-même n'est plus nécessaire".

 



13.06.2017____#AuRevoir
Sur vote du Conseil conformément à la Charte de l'OMF, la République du Jura, qui nesouhaitait pas s'impliquer dans la vie de l'organisation, a quitté l'OMF, qui compte désormais 13 membres et 2 observateurs. Bonne route à notre ancien membre.

 



02.06.2017____#OMFvsWTF #pasdeplanèteB
L'OMF, unie par ses valeurs et la defense de l'environnementLe président des États-Unis d’Amérique vient d’annoncer le retrait de son pays des accords de Paris sur la lutte contre le réchauffement climatique issus de la COP21. Cette décision, aussi peu surprenante qu’elle soit, est consternante, stupide et criminelle.
Les États membres de l’Organisation de la MicroFrancophonie rappellent leur attachement viscéral aux objectifs des accords de Paris qu’ils considèrent comme un minimum vital au-delà duquel il est impératif d’aller. Mais cette déclaration symbolique ne suffit pas.
Puisque M. Trump ne sent pas concerné par cette question, c’est à nous qu’il revient d’agir deux fois plus vite, deux fois plus fort. Les États membres de l’OMF encouragent donc l’ensemble de leurs citoyens à multiplier par deux leurs efforts en matière de développement durable, de consommation raisonnée et de gestion de l’énergie, pour que chacun compense cette inertie annoncée. Ces actions pourront être postées, partagées, valorisées avec les mots-dièse suivant : #OMFvsWTF #pasdeplanèteB
Lire notre Communiqué sur cette Rencontre.

 


18.04.2017____#RencontreDeLuxembourg
Rencontre de LuxembourgLe 15 avril a eu lieu à Luxembourg une rencontre européenne microfrancophone qui a réuni notamment les représentant du Surland, d’Aigues-Mortes, d’Angyalistan, de Flandrensis, ainsi que des citoyens du Sealand et du Saugeais.
Dans son allocution inaugurale, SMI Olivier, Empereur d’Angyalistan, Secrétaire-général de l’OMF, a tout d’abord rappelé l’esprit d’union et le consensualisme dans lequel s’est déroulée la désignation du SG et des SGA de l’organisation. Une raison, selon lui, non pas de se satisfaire de l’état des choses, mais de travailler afin de « dépasser cette apparente facilité pour tracer un chemin plus complexe qu’il n’y paraît. » Rappelant les bases solides sur lesquelles repose l’OMF grâce au travail de l’équipe sortante et notamment de SAS Olivia-Eugénie, SMI Olivier s’est proposé de poursuivre l’œuvre ainsi engagée en lui donnant une « impulsion supplémentaire », qu’il a liée à la « vocation à agir » des Francophones, dans le monde tourmenté qui est le nôtre. Le Secrétaire-général a en effet souhaité placer les deux ans qui viennent « sous le signe de l’action ». SMI Olivier a ainsi proposé trois pistes immédiates : faire entendre la voix microfrancophone auprès des médias par l’émission régulière d’avis et communiqués face à l’actualité ; assurer l’expansion continue de l’organisation en tissant des liens avec le petit nombre de micronations francophones vivant et agissant en dehors de l’OMF ; mettre en place sous un an une structure qui, même symboliquement, puisse, chaque année, grâce à la contribution de chacune des nations membres, porter, aider, ou enclencher le financement participatif de projets locaux en phase avec les objectifs de l’OMF. Le SG s’est par ailleurs engagé à fournir dans les meilleurs délais à chacun des secrétaires généraux adjoints une feuille de route afin de les aider à prioriser les objectifs de l’organisation dans chacun de leur domaine. « N’attendons pas que le soleil se lève : incarnons-le ! Rayonnons ! Illuminons ! », a-t-il conclu avant d’ajouter : « Vive la MicroFrancophonie ! Vive l’action ! »



Discours inaugural de SMI Olivier d'Angyalistan

 


07.04.2017____#RencontreDeLuxembourg
Rencontre de LuxembourgLes États membres de l’Organisation de la MicroFrancophonie ont décidé de se retrouver à Luxembourg ce 15 avril pour poursuivre, lors d’une rencontre européenne, leurs échanges et leur fructueuse collaboration. Organisée à l’initiative de la Principauté du Surland, cette rencontre doit réunir notamment, aux côtés du prince Clément de Surland, le prince Jean-Pierre IV d’Aigues-Mortes ainsi que le chancelier de cette Principauté, le Grand-Duc Niels de Flandrensis, le Comte Geoffrey de Sealand, responsable des citoyens et sympathisants francophones de Sealand, et l’Empereur Olivier d’Angyalistan, qui vient d’être élu Secrétaire-général de l’Organisation de la MicroFrancophonie et prendra ses fonctions à cette occasion.
Cette rencontre donnera également l’occasion aux participants d’échanger sur la signature de traités bilatéraux complémentaires, de faire le point sur leurs actualités nationales respectives pour étudier les modalités de renforcement de leur coopération, et d’évoquer les perspectives de développement de l’OMF, dont le 2e sommet plénier aura lieu en région parisienne à l’été 2018.
Lire notre Communiqué sur cette Rencontre.

 


19.03.2017____#SG-SGA
Réunie en Assemblée générale, l'Organisation de la MicroFrancophonie a procédé mi-mars à l'élection de son nouveau Secrétaire Général et de ses Secrétaires généraux adjoints. C'est ainsi que SMI Olivier d'Angyalistan a été désigné pour succéder à Olivia-Eugénie d'Aigues-Mortes au Secrétariat général. Il prendra ses fonctions le 15 avril à l'occasion de la Rencontre de Luxembourg. A compter de cette même date, les SGA de l'Organisation seront SE Olivier de Constance, chancelier de la principauté d'Aigues-Mortes (Culture et développement de la MicroFrancophonie) ; SAS Clément de Surland (Diplomatie) ; SAR Niels de Flandrensis (Environnement) ; SAS Vincent d'Hélianthis (Droits de l'homme) ; SE Dominic Desaintes, ministre-président de Saint-Castin (nouveau secrétariat général adjoint chargé de la conception des moyens de communication). Le Haut-Commissariat et la composition du Conseil restent par ailleurs inchangés.

 


08.12.2016____#NouveauMembre
L'Assemblée générale de la MicroFrancophonie, pour la deuxième fois en moins de deux semaines, s'est réunie pour approuver l'adhésion d'un nouveau membre. Le territoire de Fishtown Newport (FNT) a rejoint l'Organisation en qualité de membre francophile le 8 décembre 2016. Le FNT se compose d'environ 78 m² de terrain à Bremerhaven, ville du Nord de l'Allemagne connue pour ses activités de pêche. Le FNT y est établi à la frontière d'un bassin de la zone portuaire appelé "Neuer Hafen", en anglais Newport (port nouveau).

 


29.11.2016____#NouveauMembre
Sur vote de l'Assemblée générale de la MicroFrancophonie, la Principauté maritime d'Atlantide a rejoint le 29 novembre 2016 la MicroFrancophonie. Cette nation submergée des vagabonds des mers est dirigée par le Vice-Roi de la Mer, qui avait participé au sommet de la MicroFrancophonie d'Aigues-Mortes au mois de septembre. Le territoire atlante comprend les terres émergées ou immergées sur lesquels la Principauté peut être amenée à exercer sa responsabilité, de manière provisoire ou définitive, seule ou éventuellement au sein d'un paréage avec un ou plusieurs autres États ou organismes de droit public ou privé. Il comprend aussi les navires propriétés d'atlantes immatriculés à Atlantis.

 


16.11.2016____#CYBERHARCELEMENT
Depuis plus d'un an, plusieurs membres de notre Organisation font face aux attaques anti-francophones, racistes et homophobes de certains micronationalistes, qui font usage d'une violence verbale inacceptable. L'Assemblée Générale de la MicroFrancophonie a par conséquent voté à l'unanimité le blocage pur et simple de ces individus nocifs et perturbateurs.
Lire notre Communiqué

 


 

25.09.2016____#PAMF2016
Le premier Sommet de la MicroFrancophonie a eulieu les 23 et 24 septembre 2016 en Principauté d'Aigues-Mortes.
Retrouvez toutes les informations utiles sur notre page dédiée à cet événement !

 


 

06.07.2016____#NouveauMembre
Sur vote de l'Assemblée générale de la MicroFrancophonie - procédure nouvelle depuis la révision de la Charte -, l'Empire iroisien d'Armorique a rejoint le 24 juin 2016 la MicroFrancophonie. Revendiquant les alentours de la rade de Brest et de la Péninsule de Crozon au Sud du Léon, cette jeune nation contrôle quelques possessions dans la presqu'île de Plougastel ainsi que l'île ronde.
Le lendemain par ailleurs, la Principauté de l'Île-Verte a fait connaître son désir de se retirer de l'Organisation, son projet ayant vocation à se développer sous une forme non micronationale.
Quelques jours plus tard, c'est l'Union populaire d'Occitanie qui a rejoint l'OMF en tant, à sa demande, qu'observateur.

 


 

27.05.2016____#CharteRévisée
Forte de ses premiers mois d'existence marqués par le renforcement constant de la coopération et du dialogue entre les nations membres, l'OMF a souhaité l'hiver dernier se doter d'une nouvelle version de sa Charte, afin d'asseoir davantage encore les règles et les principes qui fondent dans la transparence son fonctionnement quotidien. Elaboré grâce à un dialogue approfondi et de qualité entre les membres du premier Conseil de la MicroFrancophonie, ce document est un témoignage fort de l'esprit constructif qui caractérise l'Organisation. La nouvelle Charte a pu être soumise au vote et adoptée par les nations membres à l'unanimité des suffrages exprimés quelques jours après le 1er anniversaire de l'Organisation de la MicroFrancophonie.
Découvrez sur ce site l'Organisation de l'OMF, la composition du Conseil et la version de la Charte en cours de validité.

 


 

17.05.2016____#NouveauMembre
carte de l'AustrasieSur vote une nouvelle fois unanime du Conseil de l'Organisation de la MicroFrancophonie, le 17 mai 2016, la Principauté d'Austrasie a fait à son tour son entrée au sein de la MicroFrancophonie. Le Prince-Souverain Bernard, félicité par ses homologues et notamment par S.A.S. la Princesse Olivia-Eugénie d'Aigues-Mortes, Secrétaire-générale de l'OMF, a remercié les membres de l'Organisation de leur confiance. L'Austrasie, qui vient de fêter sa première année d'existence, compte déjà à son actif un grand nombre d'initiatives. Située sur l'ancien territoire historique du duché homonyme, sensible par ailleurs à la question du réchauffement climatique et revendiquant une île en Antarctique, la Principauté d'Austrasie a établi ses sièges administratifs en Brabant wallon. Consultez la liste des Membres de l'OMF.

 


 

03.05.2016____#NouveauMembre
carte du SurlandSur vote du Conseil de l'Organisation de la MicroFrancophonie, le 3 mai 2016, la Principauté du Surland a fait son entrée au sein de la MicroFrancophonie. A cette occasion, le Prince-Souverain Clément Ier du Surland a été félicité par ses homologues et notamment par S.A.S. la Princesse Olivia-Eugénie d'Aigues-Mortes, Secrétaire-générale de l'OMF, qui a souligné que cette adhésion avait été plébisicitée par l'ensemble des membres du Conseil. Le Surland, en un an d'existence, a déjà montré en effet à de nombreuses reprises son intérêt marqué et son investissement constant au service des causes microfrancophones. Constitué de 5 îles se situant à 30km de la frontière du franco-luxembourgeoise, le Surland a d'abord été un Consulat avant de devenir une Principauté en février 2016. Consultez la liste des Membres de l'OMF.

 



20.04.2016____#IlEstSorti
Le dernier numéro de L'Union, journal castinien dédié aux micronations francophones, est sorti! Retrouvez le en rubrique Médias.

 



10.03.2016____#Diplomatie
L'OMF a ratifié le 10 mars un traité de coopération culturelle avec l'OIS (ОНГ) (Организация Независимых Государств, Organisation des Etats indépendants) : le texte a été adopté sans réserve par les membres des deux organisations.
La coopération avec cette organisation regroupant des micronations russophones doit permettre de mettre sur pied des projets communs dans les domaines de l'environnement, de la philatélie et de l'audiovisuel. La gastronomie, l'histoire et les traditions de chaque organisation figurent aussi au menu de ce traité au futur prometteur.
Une page sera prochainement dédiée à ce partenariat sur le site de chaque organisation.

 


 

10.01.2016____#RencontredeBruxelles
Cinq micronations francophones se sont réunies à l'Hôtel Métropole de Bruxelles le 10 janvier 2016 dans le cadre de la 1re "Rencontre MicroFrancophone européenne" : les représentants du Surland, d'Aigues-Mortes, de Flandrensis, d'Austrasie et de la communauté fomoire ont ainsi pu échanger sur de nombreux sujets et approfondir leurs relations déjà fructueuses.
 


Voir la rencontre en video

 

 

Les Membres

Fondée en mai 2015 avec l'objectif de favoriser et promouvoir l'harmonie entre les micronations francophones,
l'Organisation de la MicroFrancophonie compte actuellement 13 membres (dont 6 fondateurs*) et 2 observateurs :
 

Royaume d'ABI
Empire aéricain
Principauté d'Aigues-Mortes*
Empire d'Angyalistan*
Empire iroisien d'Armorique
Principauté d'Austrasie
Territoire de Fishtown Newport
Grand-Duché de Flandrensis
Principauté d'Hélianthis*
République de Juclandie
République du Padrhom*
Etat de Sandus*
République de Saint-Castin*
Principauté du Surland


Observateurs

Communauté fomoire
Union Populaire d'Occitanie


 

 

Consultez la carte des micronations francophones, qu'elles soient membre ou non de l'OMF!

 


 




 

L'Organisation

 

Le Secrétaire-général est S.M.I. Olivier d'Angyalistan, qui a succédé en avril 2017 à S.A.S. Olivia-Eugénie, princesse d'Aigues-Mortes.
Il est aidé dans ses fonctions par plusieurs Secrétaires-généraux adjoints :
 

  • chargé de la Diplomatie : S.A.S. Clément, prince du Surland
  • chargé de l'Environnement et du développement durable : S.E. Dominic Desaintes, Président-Ministre de Saint-Castin (par interim)
  • chargé des Droits de l'Homme : S.A.S. Vincent Ier, Prince d'Hélianthis
  • chargé de la Culture et du développement de la francophonie : S.E. Yannick Beuvelet
  • chargé de la Conception des Moyens de communication: S.E. Dominic Desaintes, Président-Ministre de Saint-Castin

 Le Haut-Commissaire pour la MicroFrancophonie est S.A.S. Jean Pierre IV, Prince d'Aigues-Mortes.

 
Le Conseil de la MicroFrancophonie est actuellement constitué de huit membres : les représentants des 6 fondateurs (S.E. Dominic Desaintes, Président-Ministre de Saint-Castin, S.A.S. Jean-Pierre IV, prince d'Aigues-Mortes, S.M.I. Olivier, Empereur d'Angyalistan, S.A.S. Vincent Ier, Prince d'Hélianthis, S.E. Michel Vichat, Représentant-général de la République du Padrhom, S.E. Will Sörgel, Sôgmô de Sandus), et les deux membres élus en 2016 (S.A.R. Niels, Grand-Duc de Flandrensis et S.A.S Clément, prince de Surland).

 

Secrétariat-général de la Microfrancophonie

 

Le siège de l'organisation est situé à Aigues-Mortes.

 

Pour en savoir plus sur le fonctionnement de la MicroFrancophonie,
consultez la Charte établissant l'OMF (332 ko) - version du 27 mai 2016.

 

 

Communiqués


Consultez nos derniers communiqués :
 

Communiqué #2 du 16 novembre 2016
relatif au harcèlement moral exercé à l'encontre de membres de l'Organisation (95 ko).

 

Déclaration commune du 2 septembre 2015 modifiée le 22 septembre 2015
droit de réponse consécutif à un article sur le Liberland et aux intentions de la dite entité (102 ko).
 

 

Communiqué #1 du 12 octobre 2015
relatif aux principes de base du fonctionnement de la MicroFrancophonie (72 ko).
 

 




 

Médias


L'Organisation de la MicroFrancophonie n'est pas dotée d'organe officiel en dehors du présent site internet. Mais ses membres francophones connaissent une riche vie médiatique et plusieurs journaux et magazines, officiels ou officieux, y paraissent régulièrement.
L'Union, journal castinien dédié aux micronations francophones, publie notammentquelques-uns des articles de presse parus dans les journaux de micronations francophones, dans le respect de l'indépendance de chacun.

 


N°5 - 04.2016 (3,9 Mo)

N°4 - 03.2016 (3,8 Mo)
 

La Diffusion MicroFrancophone, pour sa part, fédère l'ensemble des organes de télé-diffusion des nations membres, et a pour ambition de proposer des sélections d'émissions et des reportages co-produits par ces diffuseurs.

 

 

 


 

 

 

 

 

Contact

Retrouvez l'Organisation de la MicroFrancophonie sur Twitter

L'Organisation de la MicroFrancophonie est dotée également d'un groupe Facebook,
réservé aux représentants de nations francophones ou francophiles.

Les anglophones peuvent en savoir un peu plus sur MicroWiki.

Pour toute question, remarque, demande de contact, nous vous invitons à joindre
la Secrétaire générale de l'Organisation, S.A.S Olivia-Eugénie d'Aigues-Mortes,
à .




hébergement et nom de domaine : neoDomaine